Comment favoriser la réflexion des enfants sur la question de la laïcité ? Un groupe de travail national travaille à outiller les enseignants sur la question. Chaque année, à l’occasion de la Journée nationale de la laïcité du 9 décembre, l’Usep leur propose aussi de faire vivre aux élèves, dès la maternelle, des rencontres autour de jeux coopératifs et de temps de débat.

La laïcité est constitutive de l’Usep, et implicite dans ses actions. Mais il convient aujourd’hui de la rendre plus explicite. C’est pourquoi un groupe de travail national est chargé d’outiller les enseignants et les animateurs Usep pour qu’ils puissent faire de la pédagogie de la laïcité. Fédérateur parmi les enseignants, ce sujet est en effet également très sensible et parfois tabou lorsqu’ils ne savent pas comment l’aborder. La mission de ce groupe de travail est d’aider les professeurs des écoles à tenir un discours commun, tout en installant dans le temps des actions permettant de faire vivre la charte de la laïcité à l’école avec l’Usep.

C’est pourquoi, quelques semaines après le meurtre du professeur d’histoire Samuel Paty, l’Usep a donné en 2020 une dimension particulière à la Journée de la laïcité fixée chaque année le 9 décembre. Près de 940 classes, au sein de 263 associations d’école, ont répondu à l’invitation de « Faire vivre la Charte de la laïcité avec l’Usep » durant la semaine du 7 au 11 décembre. Au total, 20 000 enfants, dans une cinquantaine de départements, ont participé à cette action symbolisée par la réalisation d’arbres de la laïcité.

Sur une journée ou toute la semaine, classes et écoles ont décliné des ateliers sportifs mettant permettant aux enfants de se questionner, d’échanger et de verbaliser autour de la laïcité, à travers les notions de solidarité, d’équité, d’égalité et de vivre ensemble.

Cette action sera reconduite chaque année avec une plus grande ampleur. Dès 2021, elle sera organisée du 20 novembre au 9 décembre, période qui va de la Journée des droits de l’enfant à la Journée de la laïcité, en passant par la Journée du handicap du 3 décembre. Car ces trois thèmes sont trois facettes du vivre ensemble qu’incarnent les rencontres sportives Usep.

 

Faire vivre la charte de la laïcité avec l’USEP !